LES VOYAGES DE BILL THOMAS - AVRIL 2011

TANGA, Tanzanie :

Le défi a commencé dès notre arrivée à Dar-es-Salaam à 23h30. Dix minutes après avoir quitté l'aéroport pour nous rendre à l'hôtel, le pneu avant gauche de la voiture qui nous transportait a éclaté. Alors nous nous sommes mis à remplacer le pneu à minuit. Providentiellement, quelques jeunes hommes se trouvaient non loin de nous, et un d'eux avait un cric. Nous avons observé que Dieu était présent là aussi, car un pneu éclaté à cet endroit-là nous posait moins de difficulté que si cela nous arrivait le lendemain sur la route en rase campagne. Le lendemain nous avons acheté un nouveau pneu avant de nous mettre en route pour Tanga.

Toutes les Eglises à Tanga ont participé à la série de réunions d'évangélisation, sauf les catholiques romains et les adventistes du septième jour. Il s'agissait d'une campagne qui durait 15 jours, car une équipe américaine avait commencé par des réunions sur le même terrain cinq jours avant notre arrivée. De cette façon, tous ont bénéficié du partage, car cela signifiait également le partage du coût du système sono et de la plateforme. Je me suis d'abord demandé si la population continuerait à venir pendant une deuxième semaine, et effectivement l'assistance variait entre 1500 et 4000 personnes chaque soir. Qu'est-ce qui les motivait à venir ? La prédication de la Parole et les miracles, les signes et les merveilles impressionnants. Chaque soir, des centaines de personnes ont répondu à l'appel pour le salut et beaucoup d'autres sont venues pour être guéries de leurs afflictions.

Il y avait de nombreuses manifestations démoniaques, en fait dès que nous avions commencé à prier pour les malades, les manifestations sont apparues. Il s'agissait du ministère du Corps de Christ. J'ai prié, les pasteurs ont prié, les croyants ont priés. Comme les organisateurs me l'ont expliqué, dans des régions où l'Islam populaire est répandu, il y a beaucoup de personnes qui sont victimes de malédictions et d'autres afflictions. La tente de délivrance prévue pour recevoir ces personnes était remplie chaque soir, et il y avait beaucoup de cris forts. Quelles batailles !

Un dimanche matin, j'ai parlé dans une petite église naissante de 25 personnes. Là aussi, la puissance de Dieu était présente pour guérir les malades. Trois femmes se sont avancées pour la prière et chacune a parlé de sa guérison dans son témoignage.

Parmi les personnes guéries au cours de ces réunions en plein air, il y avait un homme muet. Sa mère l'a accompagné vers la plateforme pour témoigner du fait qu'il n'avait pas pu parler, et que Dieu l'avait guéri pendant la prière pour les malades. Le jeune homme était capable de me répondre quand je lui ai parlé. Une femme qui n'avait pas pu marcher normalement pendant cinq ans a témoigné de sa guérison. Une jeune fille qui a affirmé qu'elle ne pouvait pas voir sans ses lunettes pendant plus de deux minutes a trouvé qu'elle pouvait se passer de ses lunettes pendant trente minutes. Deux femmes sont venues à la réunion pour s'en moquer et elles sont tombées par terre. Une jeune fille dont le bras droit et la jambe droite étaient tordus a témoigné de sa guérison aussi. Il y avait plus de miracles que de temps pour en entendre des témoignages. Ces événements ne s'étaient pas déroulés en cachette. Le journal chrétien national JIBU a publié plusieurs photos avec leur reportage sur les réunions sous le titre " Tanga maintenant entre les mains de Jésus ". Une de ces photos montrait ma rencontre avec le jeune homme qui avait été muet. En première page, le journal a publié la photo de la jeune musulmane portée par trois personnes vers la tente de délivrance.

Les réunions ont été enregistrées et retransmises chaque soir à la radio chrétienne pour un auditoire potentiel de presque un million de personnes, d'après l'un des organisateurs, Jotham Mwakimage. Terry Steenburg, Martin DeJong, Dr Nicku Mordi et moi-même avons prêché à tour de rôle. Cette équipe a aussi donné des enseignements pour les séminaires des pasteurs le matin. L'auditoire des séminaires est passé de 85 au début jusqu'à 120 pasteurs.

Priez pour les églises à Tanga. Le difficile travail de suite et de formation des disciples a déjà commencé. Les pasteurs et moi-même avons aussi commencé à préparer " Lève-toi Kilimandjaro juin 2012 ", un effort d'évangélisation dans une dizaine de villes dans la région de Kilimandjaro. Les organisateurs m'ont dit qu'il y a des villages dans cette région où les ténèbres spirituelles sont plus épaisses qu'à Tanga. Avec les prières et le soutien de quelques milliers de personnes pour notre participation à cet événement, nous sommes confiants qu'il y aura une grande moisson.

La Guinée Equatoriale, du 15 au 28 avril

Je vous demande aussi de prier pour ma visite dans ce petit pays qui se trouve près du Cameroun. Pendant ce temps, mon objectif est de former des leaders et aussi de m'engager dans un ministère d'évangélisation.

Merci pour vos prières et votre soutien dans ce ministère. Votre participation est vitale.

Bill Thomas


 Haut de page   











Bill et l'interprète en swahili



Terry Steenburg s'adressant à l'auditoire



Une partie de l'auditoire